Les observations

Observation n°68 (Web)

Par GHISLAINE ROYET
Déposée le 2 août 2022 à 10h20
Mes observations concernent la zone N° 10 , représentant 4 parcelles réunies , secteur les Hauts de Frontignan. Nous apprenons que le révision du PLU de la commune en 2018 , pilotée par Madame Léon , délégué à l'aménagement du territoire , a modifié la destination des parcelles de terrain appartenant à la famille LEON , et ce sans avis et concertation des habitants du quartier . On ne peut qu'être étonné, du non respect des procédures par des personnes à la fois juge et partie .
Et donc la mise en autorisation de construire sous conditions de réalisation de logements sociaux n'a pas fait l'objet d'une enquête publique comme le veut la loi .
A ce jour la municipalité reprend l'étude du PLU avec concertation publique , en tant que riverain sur la voie de la Marjolaine , et rue du Bouton d'Or je souhaite demander la requalification de la zone
1°) Cette zone de terrain , pentue , boisée vient équilibrer la densité de construction du secteur sur lequel peu de végétation est présente . Des arbres présents sur la parcelle , dont beaucoup viennent juste d'être coupés, en assuraient un poumon vert nécessaire au maintien d'un équilibre de la flore et de la faune du quartier . De gros pins ayant déjà été éliminés en raison des dégâts sur la chaussée .
2°) Cette zone devenant non végétalisée , au vue de sa pente , représente un fort danger de ruissellement par forts orages et entrainement du peu de terre arable en place . Les travaux vont ainsi provoquer une imperméabilisation du terrain .
3°) Des travaux de construction , de terrassement , de voiries, représentent une minéralisation de la zone exposée plein sud . Et en raison du réchauffement climatique , il ne semble pas judicieux de d'exposer des constructions supplémentaires à cette situation .
4°) L'autorisation de construire s'accompagnant d'une obligation de réalisation de logements sociaux est louable . Cependant Frontignan connaît à l'heure actuelle beaucoup plus de constructions de collectifs que d'individuels, environ 5 fois plus . une densification des constructions entrainerait une circulation plus importante dans un quartier où les voies existantes sont déjà difficiles pour une circulation fluide . D'autre part la rue de la Marjolaine est elle dans le domaine public .
5°) Il existe déjà un aménagement ,sur le plateau de la carrière au nord de la zone, de logements sociaux . L e quartier subit déjà des inconvénients et des nuisances . ( va et vient dérangeants , tirs nocturnes , et voisinage non sécure ..... )
6°) En dernier ressort et de façon tout à fait personnelle et individuelle , je souhaite dire que les points de vue existants bien qu 'hétérogène selon les habitations , ont été bien souvent primordial dans le choix d'achat de lieux de vie .Je suis moi même propriétaire depuis 26 ans de mon habitation . Ces potentiels futures constructions sont malheureusement une dégradation d'un climat de vie choisie par les habitants .
7°) Confirmer la décision de modification du PLU dans les termes des décisions de 2018 , ne fait qu'instiller chez tout un chacun un sentiment de profonde injustice et de magouille au sein des responsables de la commune .
8°) Il est malheureusement très difficile de modifier des intentions communales , Faudrait il trouver la petite fleur , ou la petite bête qui colonisent la parcelle pour lancer une campagne visant à protéger la zone ?
Je souhaite qu'une décision raisonnable soit mise en oeuvre pour le bien être de tout le quartier concerné .

Observation n°67 (Web)

Par Marion MARTIN BRUN
Déposée le 24 juillet 2022 à 14h05
A PROPOS DU PROJET D'AMÉNAGEMENT DES PARCELLES 563, 565, 566 ET 567

En confiant mon vote à un maire en apparence proche des idées écologiques et respectueuses de la nature, je ne m'attendais vraiment pas à ce que 4 parcelles boisées à côté de chez moi soient un jour destinées à des habitations sous forme d'une barre d'immeuble de 2 étages. Même les hauteurs de Frontignan ne seront donc pas épargnées de cette folie de bétonnisation??!!
Les enfants du quartier n'ont pas de place à l'école des Crozes déjà surchargée... Je me demande bien où seront scolarisés les enfants de ce projet immobilier de grande ampleur?!
Par contre nos enfants n'ont pas d'aire de jeux à disposition...

Oui, je suis CONTRE ce projet parce que je suis persuadée qu'il y a bien mieux à faire pour contribuer à la qualité du cadre de vie des habitants de Frontignan.

Des habitations de plein pied ou en R+1 et une aire de jeux seraient un bon compromis.

Observation n°66 (Web)

Par Martine LEVY
Déposée le 24 juillet 2022 à 12h41
Propriétaire de la parcelle CL15 située au lieudit Pech Michel, je souhaite que celle-ci soit déclarée constructible , afin que ma fille puisse s'établir à Frontignan.

Actuellement , seuls 170 m² sur 2000 sont constructibles sur ce terrain.

La zône ou se situe cette parcelle est déjà urbanisée. Elle est située en bordure des Lotissements Alma et Miradou et elle est à côté de la salle des sports Karabatic.
Elle est située en bordure du Chemin des combes.
Les raccordements aux réseaux d'eau , électricité et assainissement sont disponibles en limite , au niveau des lotissements voisins.
Les voiries de ce lotissements ont été prévues pour réaliser un prolongement qui pourrait desservir les autres terrains du Pech Michel. (Rue de la Myrthe et Impasse des Genêts).

Je suis propriétaire de ce terrain depuis 1980 suite au décès de ma Maman.
Je regrette que cette parcelle n'a pas changé de classement depuis cette date .
Mon souhait est d'aider mes enfants.

Observation n°65 (Web)

Par CINDY DESCHAUME
Déposée le 21 juillet 2022 à 17h51
Bonjour,
Dans la cadre de la révision du PLU de la commune, nous tenons à apporter une information concernant le quartier dans lequel nous vivons.
Nous habitons Rue du Thym, et nous sommes surplombés par les parcelles suivantes, actuellement nues de toute construction : CL 567, CL566, CL563 et CL565 pour une surface totale de plus de 15000 m².
Le dénivelé de ces terrains est énorme, et malgré l'absence totale d'urbanisation de la zone, nous sommes aujourd'hui déjà confrontés a des écoulements d'eau et de boue extrêmement importants et violents dans notre rue, qui se transforme en torrent lorsque surviennent des orages. Nous avons en notre possession des vidéos pouvant vous permettre de mieux appréhender le phénomène, et nous les tenons à votre disposition. Ces vidéos avaient déjà été envoyées le 7/10/2019 aux services de l'agglomération, afin qu'une solution soit trouvée, la rue étant dévastée après chaque orage, et nécessitant l'intervention d'une machine pour qu'elle soit à nouveau praticable.
Les terrains concernés sont voués à être bâtis à court terme, il est donc de notre devoir de vous alerter sur l'importance de la gestion des eaux de pluies dans le futur projet d'aménagement.
L'aggravation évidente des écoulements liés aux futures constructions doit être sérieusement prise en considération. Nous sollicitons donc une étude hydraulique, qui, par ces préconisations (bassins en point bas...) , nous assurera sécurité et absence d'inondation aux conséquences pouvant être dramatiques.
Nous vous remercions de l'importance que vous accorderez à cette requête.

Observation n°64 (Web)

Anonyme
Déposée le 12 juillet 2022 à 13h25
Nous sommes contre le projet d’aménagement des « Hauts de Frontignan », ci-dessous quelques arguments et questionnements :

• Les pins et le mur actuel protègent des eaux de ruissellement du bassin versant, toutes les eaux du bassin versant vont se déverser dans la pinède. Qu’avez-vous prévu pour éviter ces catastrophes ?

• Comment peut-on envisager de détruire purement et simplement autant d’arbres et la vie qui les accompagnent ? A l’heure où on ne parle que des catastrophes dû au réchauffement climatique.

• Ce quartier connait déjà des problèmes de stationnement, pas assez de place ce qui engendre des voitures garées n’importe où et n’importe comment. On n’est plus certain de trouver une place en rentrant le soir de son travail. Nous ne pensons pas que rajouter des voitures va apaiser le quartier.

• Ces « mauvais » stationnements empêchent une visibilité correcte quand on conduit et cela provoquent de l’insécurité entre les enfants qui jouent, les gens à vélo et ne parlons pas des chats et des chiens. Ce quartier est à saturation.

• Les relais téléphoniques étant dans la Gardiole et la Pinède en contrebas, est-ce que ces nouvelles habitations ne vont pas faire écran ? Est-ce que la Pinède ne va pas se transformer en zone blanche ?

• Est-ce qu’au moins on aura droit à une baisse significative de la taxe foncière, qui est horriblement élevée dans ce quartier…

Observation n°63 (Web)

Par patrice mouchet
Déposée le 10 juillet 2022 à 15h40
Nous ne souhaitons pas et nous refusons qu'il y ai une réalisation d'un projet d'un l’habitat collectif social en R+2 sur les parcelles (563, 565, 566 et 567). Il y a bien assez de terrains sur la commune de Frontignan pour réaliser vos projets sans détruire ce coin de nature et biodiversité . Et surtout de faire stopper l'abatage des arbres sur ces parcelles

Observation n°62 (Web)

Par kristoffer quet
Déposée le 9 juillet 2022 à 22h38
Bonjour construire des immeubles dans les hauts de frontignan sa ne doit pas se faire car autant de logements amènerais beaucoup de véhicules donc danger pour les enfants il y a aucune piste cyclable ou trottoirs selon les endroits donc inadmissible quand même surtout sur une parcelle vide depuis longtemps cherché d autres endroits cordialement

Observation n°61 (Web)

Par lydia catarino
Déposée le 9 juillet 2022 à 13h16
Le quartier a trouvé son équilibre ces dernières années, quel bonheur, la circulation est modérée, la qualité de vie pour les riverains sera définitivement perdue, détériorée.
Bien sûr qu'il y a des besoins en logements, mais c'est un lieu ombragé, en hauteur avec une vue imprenable et superbe, qui aurait pu profiter à tous, un parc aménagé pour tous les frontignanais, un coin à l'ombre avec des bancs et pourquoi pas des associations qui permettraient de tisser des liens qui se perdent...Ah oui excusez-mois, cela n'est pas rentable avec tous ces besoins en logements !!! J'aime ce lieu parce qu'il est justement préservé, alors ce projet qui soit dit en passant n'existerait pas....je le trouve néfaste, il fait réponse à un besoin d'argent, et quand vous aurez construit jusqu'à plus soif...que restera t'il ?? Eh bien ce que j'ai vécu une première fois en quittant la Paillade où j'ai grandi..je suis partie..et le même schéma se reproduit....de nouveau, 30 ans après sur Frontignan.. ce que j'ai entendu lors de cette réunion, de la part d'un représentant de la municipalité, ce sont de nombreuses réponses fuyantes aux questions posées et quelques mensonges qui ne m'ont pas donné envie de rester jusqu'au bout et loin d'être rassurant....pour la suite.

Observation n°60 (Web)

Par Jean Pierre Kieffer
Déposée le 8 juillet 2022 à 16h49
Je valide entièrement l'observation précédente.
La préservation de la nature et de l'environnement est primordiale si nous ne voulons pas léguer aux générations suivantes un monde invivable.

Observation n°59 (Web)

Par Edith Rosse
Déposée le 8 juillet 2022 à 16h39
Je suis d-accord avec toutes les observations qui sont contre ce projet de construction d'immeubles sur les parcelles 563, 565, 566 et 567.
En ces temps de défense des sites naturels, ces constructions ne peuvent que dégrader notre environnement commun.
Sans compter les nuisances sonores, de pollution par l'augmentation de la circulation, de l'impact visuel négatif que cela engendre et bien évidement la dévaluation des biens des propriétaires.
Frontignan n'a rien à gagner à passer d'un statut de ville touristique et estivale à celui de ville dortoir.

Apportez votre contribution : Déposer une observation

Apportez votre contribution

Déposer un avis sur le registre dématérialisé de cette concertation publique est simple, sécurisé et si vous le souhaitez anonyme.

Il vous reste encore 141 jours.

Déposer une observation

Partagez sur les réseaux sociaux

l'adresse de ce registre numérique.